Toute institution devient cannibale

Il ne suffit pas de mettre en place des institutions. Car toute institution devient « cannibale », c’est à dire qu’elle mange ses propres énergies pour justifier son existence. Si elle n’a pas de cellules utopiques et prophétiques qui lui rappellent pourquoi elle existe, elle est menacée d’asphyxie. Pour rendre l’avenir crédible, il faut des « têtes chercheuses », des radars fragiles qui ont pour mission de découvrir des semences de mutation.

Père Léon, lors d’un colloque sur le thème « Béguinages d’hier et d’aujourd’hui »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s