Maminouche, crifola le palounet

– Maminouche, maminouche, crifola le palounet. Je voudrais bien qu’on sautouille le kroumir ! J’angolète mon scafouilli dari polé !
– Palounet, cri bals que tu me le crassilles. Je t’ai rabonni glominet qu’on le sautouillerait darbi.
Le palounet s’estampit de bisore. Il darillait de gloume. Dalement, il mimota son gliphopale et rastaillit son éminette. Ça grofillait bino qu’il ne bolinait plus.
– J’aurais du caputer mon estacouette et parfiler mon picolo, salita-t-il en calignant son ariflet.
Dila, la vicolette était fortée. Il macoula son agrignotte et s’en dila sur le grougnin. Il était déjà loubi moins le satu…

Si d’aventure, en lisant ce petit amphigouri qui m’est venu ce matin, quelqu’un a l’impression d’y entendre un vague quelque chose, c’est que j’ai attrapé cette nuit, sans m’en apercevoir, un étrange don des langues : une crise aigüe de xénoglossie. Mais je ne n’y crois pas beaucoup…

Si quelqu’un semble comprendre quelque chose à ce charabia, j’ai bien peur que ce soit le signe qu’il est prêt à avaler n’importe quoi…

Il est urgent d’apprendre à faire le tri…
Cela s’apprend.

Urgent aussi de tourner le dos, en souriant autant qu’on peut sourire, à nos langages hermétiques…

 

Impression

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s