La fête des animaux

4 octobre. Saint François. Journée mondiale des animaux. Messe mensuelle à l’Ehpad d’Hazebrouck. On y évoque la belle figure du Saint d’Assise s’émerveillant de la création, comme un enfant.  Avec lui, on entre dans la prière du « Grand merci ». En langage de tribu, on appelle ça « l’eucharistie ». Les mercis fusent :  pour la nature, pour…

Lueurs de Noël

Chez votre libraire, dès le 11 octobre… « On dit de l’auteur qu’il est un « agitateur de rêves ». De rêves mis en mots, sous forme de contes, s’inspirant des évangiles de Noël. Petit miracle du conteur: voici qu’au fil des pages, nos tribulations contemporaines s’entremêlent à celles de Joseph et Marie, de l’aubergiste,…

Solange

Solange a 86 ans. Elle habite une petite ville minière du Pas-de-Calais. Je l’ai rencontrée, il y a quelques jours, sur la terre natale de St Benoit-Joseph Labre, à Amettes, à l’occasion de la neuvaine annuelle que je prêchais. Après avoir écouté la Parole et célébré l’eucharistie, nous nous sommes retrouvés dans la salle des…

Le bonheur : ici et maintenant

« L’évangile est lumineux,écrivait Madeleine Delbrêl : 2000 ans de réflexion compliquée sur lui le rendent parfois obscur », au point pour un grand nombre de nos contemporains de le reléguer aux oubliettes de l’ennui. C’est un grand art – il faut le reconnaître ! -, d’avoir su le rendre rébarbatif, monotone et insignifiant pour tant…

Litur-gps

Je dois aller ce matin célébrer dans un petit village à presqu’une heure d’ici. Je ne suis pas en avance. Pour être sûr de ne pas me tromper de route, je formate mon GPS. Il est 10 h. Sur France Culture, c’est l’heure de la messe. Aujourd’hui en direct de Notre-Dame de Paris. Messe en…

L’union fait la force

C’est comme ça. C’est l’été. Je bouge et je « blablacarise ». J’aime ces rencontres inattendues qui donnent lieu à de vrais beaux échanges, loin des « affaires entendues »… Je donne toujours rendez-vous  à mes co-voitureurs devant les Mairies des villes ou des villages. Il n’est pas rare qu’il y ait, au fronton du bâtiment, notre chère « devise nationale ».…

Sacré Jean !

C’est quand même une drôle d’affaire… Un vieux couple. Des gens bien. Ils sont, comme on dit, « de bonne famille ». Le drame de leur vie, c’est qu’ils n’ont pas d’enfant. Alors ils font leur vie « avec », comme on dit. Il faudrait plutôt dire qu’ils ont fait leur vie « sans ». Le texte dit qu’Elisabeth était stérile : allez…